Le XVIII°siècle-2

L'Art musical sous la Révolution

L'enseignement de la Musique, avant la Révolution,répondait à une double mission:
-former les choeurs de l'Eglise sous son autorité
-pourvoir l'Opéra royal, créé en 1784 par Louis XVI, en choristes.

Dès la prise de la Bastille le besoin d'entretenir l'engagement des citoyens donnait naissance aux chants patriotiques interprétés lors des grandes fêtes nationales. Et c'est quand fut proclamé "La Patrie en danger" que le stasbourgeois Rouget de L'isle devait composer "La Marseillaise".

On a compté plus de 3000 chants révolutionnaires composés ente 1789 et 1799.

La création du Conservatoire National de Musique, le 3 août 1795, sous la direction de Bernard Sarrette, s'enrichissait de la participation de Méhul, Cherubini, Grétry, Gossec et Le Sueur.

Le développement de la musique en France doit beaucoup à l'influence de la communauté allemande, fort nombreuse avant la Révolution, et particulièrement de Schiller.

Daunou, membre de l'Institut et Conventionnel préconisait la création des Conservatoires dans une soixantaine de Départements de la Nation.