Le siècle d'or

LEmpire colonial

LEmpire colonial 492 Comme le Portugal a découvert la route des Indes via le cap de Bonne-Espérance, , navigateur génois, à partir du port de Palos (Andalousie) cherche à atteindre les Indes orientales en cinglant à l'ouest. Les Rois catholiques d'Espagne, qui veulent évangéliser le nouveau monde arment trois caravelles, la Santa María, la Pinta et la Niña, qui arriveront deux mois plus tard aux Antilles, en pensant aborder les Indes. Le traité de partage la colonisation du monde entre le Portugal et L'Espagne 1511 Diego Velásquez prend possession de l'île de Cuba . En trois ans , la majeure partie des indigènes sera massacrée et l'or épuisé. 1513 le navigateur espagnol Juan Ponce de Léon prend possession d'une région qu'il croît être une île et qu'il appellera Floride. 1519 Le navigateur portugais Fernand de Magellan mandaté par Charles Quint cherche à atteindre l'Asie en contournant les terres du Nouveau Monde afin d' ouvrir la route des épices. boucle son premier tour du Monde en 1522 en passant par le cap de Bonne-Espérance. 1519 débarque dans la capitale de l'empire aztèque, Tenochtitlan. Après avoir tué l'empereur Moctezuma II, il rase la ville et la rebaptise Mexico 1532 capture le dernier empereur Inca et fonde officiellement la ville de . 1541Pizarro assassiné Le conquistador espagnol Francisco Pizarro est assassiné à Lima (Pérou), par les amis de son rival et ancien associé, Diego de Almagro, qu'il avait fait exécuter en 1538. Pizarro, après la découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb, s'était embarqué en quête d'aventure. Il parvint à conquérir l'Empire , en éliminant Atahualpa. Sur les ruines de cet empire naîtront le Pérou, l'Equateur et la Bolivie. 1541 Fondation de Santiago du Chili L'espagnol Pedro Valdivia, ancien soldat de l'armée de Pizarro fonde, dans une vallée des Andes du Sud, la capitale de la région que les indiens mapuches appelle "Chile" (la neige). Valdivia baptise la nouvelle cité "Santiago del nuevo Estremo" en honneur de Saint-Jacques et de la région espagnole dont il est originaire, l'Estrémadure. Pedro Valvidia continuera à asseoir son pouvoir dans toute la région en tentant de soumettre les indiens mapuches. Il mourra torturé par ces même indiens, douze ans plus tard. 1542, 1542 Hernando de Soto meurt au bord du Mississipi Le conquistador Hernando de Soto est emporté par la fièvre sur les rives du Mississipi. Ses hommes décident de jeter son corps dans les eaux, afin déviter que les Indiens ne le dépouillent. Trois ans plus tôt, de Soto avait débarqué en Floride, accompagné de son équipage. Il se lança alors à la recherche dor et de trésors, se heurta aux tribus indiennes et découvrit, en 1541, le fleuve qui deviendra son tombeau. Francisco de Orellana atteint l'embouchure de l' . 1565 Pedro Menéndez de Avilés fonde la première colonie européenne en Amérique du Nord à Saint Augustine (dans l'actuelle Floride). Elle sera anéantie par les Anglais vingt ans plus tard. Chris>Après deux longs mois de mer, le navigateur génois et ses hommes découvrent ce qu'ils croient être les Indes. Persuadé d'avoir atteint l'Asie des épices Colomb baptise ces nouvelles terres "les indes " et les hommes qui les peuplent "les indiens". Mais Colomb se trompe, il vient de découvrir une île américaine et non pas le continent asiatique. Ses trois caravelles la Niña, la Pinta et la Santa Maria, accostent sur l'île de Guanahani dans les Bahamas actuelles. Après en avoir pris possession au nom des rois catholiques espagnols Isabelle et Fernand, il lui donnera le nom de San Salvador. Depuis le milieu du vingtième siècle, l'Espagne a décrété cette date fête nationale et jour de l'hispanité en hommage à cette découverte. Voir aussi : Dossier histoire fête nationale - Découverte - Dossier histoire des conquistadores - Christophe Colomb - Santa Maria - Histoire de la Mer 1493 25 septembre Colomb part vers le nouveau monde pour la deuxième fois Le navigateur génois entreprend son deuxième voyage vers ce qu'il croit toujours être les Indes. Mandaté une nouvelle fois par la reine d'Espagne Isabelle la Catholique, il est à la tête de 17 navires. Au cours de cette expédition, il découvre les petites Antilles (la Guadeloupe et la Dominique) et Puerto Rico. Il explore les côtes de Cuba et de la Jamaïque. A Haïti, il retrouve la garnison qu'il avait établie lors de son premier séjour, décimée par la syphilis. Il découvre que les indigènes de ces îles sont anthropophages et les réduit en esclavage sous ce prétexte. Colomb ne trouvera pas les richesses et l'or tant attendus et rentrera en Espagne en 1496. Voir aussi : Découverte - Dossier histoire des conquistadores - Christophe Colomb - Cuba - Histoire des Antilles - Histoire de la Mer 1494 3 mai Christophe Colomb débarque en Jamaïque La flotte de Christophe Colomb découvre l'île de la Jamaïque, à l'époque appelée Xaymaca par les indiens Arawaks, premiers habitants de l'île. Les Espagnols y fonderont une colonie, massacreront les indiens et importeront des esclaves africains pour travailler le tabac et la canne à sucre. Les Anglais prendront possession de l'île en 1655 et la Jamaïque obtiendra son indépendance dans le cadre du Commonwealth en 1962. 1502 Découverte de la Martinique par Christophe Colomb Christophe Colomb découvrit lîle de la Martinique en 1502, au cours de son quatrième voyage. Il débarqua sur une plage de lactuelle commune du Carbet, comme le rappelle une plaque commémorative sur les lieux. Il y rencontra des membres de la tribu des Caraïbes, qui sera chassée de lîle par les colons européens à partir du XVIIe siècle. Voir aussi : Histoire de la Martinique - Colomb - Histoire des Explorations 1506 20 mai Mort de Christophe Colomb Le grand navigateur séteind en Espagne à Valladolid, en étant certain davoir atteint les Indes mais dépossédé de tous ses privilèges. TORDESILLAS>Le traité de Tordesillas Les Rois Catholiques d'Espagne et Jean II du Portugal s'accordent sur la délimitation de leurs futures possessions coloniales. L'année précédente, une bulle du pape Alexandre VI Borgia avait partagé le globe en deux moitiés, l'une revenant au Portugal, l'autre à l'Espagne. Le traité de Tordesillas repousse vers l'ouest cette ligne de démarcation : elle passe à 2 000 kilomètres à l'ouest des îles du Cap-Vert. Toutes les terres nouvellement découvertes à l'est de cette ligne appartiendront au Portugal, l'Espagne ayant les terres situées à l'ouest. La France et l'Angleterre n'accepteront jamais ce partage. MaGELLAN>MAGELLAN Fernand de Magellan, (Fernão de Magalhães en portugais, Hernando de Magallanes en espagnol), né dans le nord du Portugal aux environs de 1480 et mort sur l'île de Mactan aux Philippines le 27 avril 1521, est un navigateur et explorateur portugais de l'époque des Grandes découvertes. Il est connu pour être à l'origine de la première circumnavigation de l'histoire achevée en septembre 1522 sous les ordres de Juan Sebastián Elcano après trois ans de voyage en ayant navigué vers l'Ouest pour rejoindre les Moluques, découvrant sur son chemin le détroit qui porte son nom. Au XVe siècle, contrairement aux idées reçues, la rotondité de la Terre était une idée acquise depuis l'Antiquité[2],[3]. Au IIIe siècle av. J.-C, Eratosthène en avait mesuré la circonférence avec un degré d'exactitude remarquable. Même si les écrits des Grecs, notamment ceux dAristote, perdirent leur autorité, cette idée perdura pendant tout le Moyen Âge. Le Traité de la Sphère de Joannes Sacrobosco, écrit à Paris en 1224, fut largement divulgué dans tous les cercles savants sans que l'Église n'y trouvât à redire. Le premier globe connu, c'est-à-dire le plus ancien conservé, est celui réalisé à Nuremberg par Martin Behaim en 1492. À cette époque également, l'Europe avait développé un goût pour les épices exotiques, ce qui a développé, outre l'intérêt de géographes, celui d'explorateurs et de commerçants. Magellan était convaincu que les Moluques se trouvaient dans la moitié du globe qui revenait à la couronne d'Espagne depuis le Traité de Tordesillas qui partageait le monde entre Castillans et Portugais depuis 1494. Il pensait qu'il pourrait rejoindre par l'ouest les îles aux épices qu'il avait déjà approchées lors de son séjour à Malacca en 1511-1512. Avant même qu'il n'entreprît son voyage aux îles Moluques d'où provenait en exclusivité le girofle, Magellan avait reçu des lettres dun de ses amis personnels, le Portugais Francisco Serrão, qui sy trouvait depuis 1512. C'est ce projet de rejoindre par l'ouest les îles des épices, soutenu finalement par la Couronne espagnole, qui conduisit la flotte qu'il commandait à effectuer le tour du monde, ce qui n'était en rien le projet initial. L'événement eut un retentissement considérable en Europe. Après un peu plus d'un quart de siècle, le projet de Christophe Colomb était enfin réalisé et comme le souligne Pierre Chaunu « jamais le monde n'a été aussi grand qu'au lendemain du périple de Magellan »[6].