Le siècle d'or

L'architecture

La Renaissance espagnole en architecture est plus connue sous le vocable de tederesque L'architecture espagnole atteint son apogée au début du règne de Philippe II. Jusque là, le gothique flamand et le "plateresco" s'étaient imposés. Mais l'austérité des moeurs ordonnée par l'Inquisition favorise le dépouillement et l'abandon des ornements architecturaux, jugés trop décadents.C'est donc le nouveau style qu'imposent des architectes comme Juan de Herrera qui donne son nom au style "herreriano", Juanelo Turriano, Francisco de Mora ou Juan Bautista de Toledo.

Comme l'atteste le palais de l'Escorial conçu par Herrero, les lignes droites et les volumes cubiques prédominent Ce palais a été tour à tour résidence royale, panthéon, monastère,etc.

Francisco de Mora (Cuenca, h. 1553 - Madrid, 1610) est l'architecte de la Renaissance espagnole oncle de l'autre architecte Juan Gómez de Mora et de l'humaniste Baltasar Porreño. Il est considéré comme le plus grand représentant du style "herreriano" qui s'est développé au dernier tiers du XVI° siècle. Il a conçu le couvent de San José ( Avila) et le palais ducal de Lerma (Burgos).

Avec l'avénement de Philippe IV(1621) l'art "plateresco" réapparaît sous l'appellation de "baroque" ou de churrigueresa, du nom de l'autre architecte espagnol tout aussi célèbre de José Churriguera. On peut admirer la Plaza Mayor à Salamanque

En tiempo de Felipe, una reacción hacía la sencillez, un regreso al purismo austero de las líneas que contrastaba con la exuberencia del gótico flamigero y del estilo plateresco. La obra maestra es el Escorial, a la vez monasterio, palacio y panteón.
Su construcción fué dirigida por el arquitecto Juan Bautista de Toledo y, luego, por Juan de Herrera. Este edificio sirvió de norma a la mayoría de las construcciones officiales en la primera mitad del siglo siguiente como El Alcázar de Toledo, la Plaza Mayor de Madrid, etc.
Pero desde el advenimiento de Felipe IV vuelve a resurgir las tendencias del plateresco; asi se crea un arte nuevo llamado barroco o churrigeresco.