Le siècle d'or

Les sciences et techniques

L'invasion arabe a favorisé l'agriculture grâce aux techniques d'irrigation; en outre, le développement des échanges commerciaux avec les pays méditerranéens a introduit la céramique, la coutellerie importée de Syrie et fabriquée à Séville, puis à Tolède. De plus, les civilisations asiatiques ont apporté aux Espagnols des techniques de filature de la laine et surtout l'industrie de la soie qui subit un essor considérable en Italie, puis en Flandre ocupée par l'armée espagnole. Les sciences expérimentales se développent dans des lieux d'études comme la Maison de la Contratación ou la bibliothèque de l'Escorial. Suivent d'autres sciences appliquées comme l'architecture navale, la cartographie ou les techniques propres à l'exploitation des mines des nouvelles colonies d'Amérique. Enfin le développement de l'imprimerie grâce à Gutenberg va surtout profiter à l'Eglise tout au moins durant l'Inquisition.

La abundante producción de textiles sostenia la actividad de los innumerables telares que trabajaban en casi todo el territorio nacional.
Se concentraba, con preferencia en las ciudades de Castilla (Segovia, Cuenca, Toledo, etc.). En aquella epoca se trabajaban también otras fibres textiles como el lino, el cánano y más especialmente la seda ( en Toledo,Talavera, etc.)