Le siècle des Tudors

Les Arts visuels

Lors de la période Tudor, les artistes étrangers étaient les bienvenus. Les peintres flamands restaient prédominants; toutefois, c'est tout l'art du portrait qui devait s'imposer avec Lucas Horenbout et Nicholas Hilliard, deux peintres de la Cour raffinée du Duc de Bourgogne, grand allié des York.
Le portrait s'étend de la simple miniature informelle, peinte d'après nature durant quelques jours et destinée à la contemplation privée aux grands portraits d'Elizabeth I, tel que le portrait dit « l'arc-en-ciel », avec l'iconographie symbolique de la robe, des bijoux.
La peinture,en Angleterre est surtout l'oeuvre d'artistes étrangers. Sous Henri VII, la peinture flamande est représentée par deux frères, Hubert et Jean Van Eyck.

Mais la Réforme renverse ces tendances. Seuls les artistes les plus médiocres subsistent. Sous Henri VIII, le Flamand Gérard Hoorenbout, le Hollandais Lucas Engelbrechtsen deviennent les peintres officiels de la Cour.
Sous le règne de Marie Tudor, le peintre Antonio Moor est chargé par l'Espagne de représenter la souveraine anglaise.
Le Flamand Lucas de Heere et Cornelis Ketel, oeuvrent sous le règne d'Elisabeth et enfin quelques marinistes hollandais, tels que Cornelis Vroom le Vieux, et un Pieter Van de Velde sont appréciés.

En 1526, Holbein le jeune entreprend un premier voyage en Angleterre et sur la recommandation d'Erasme il se met au service du célèbre chancelier et philosophe Thomas More.



The English Renaissance cannot be compared with the Italian one. The English Renaissance is much more characterized by literature and music. Visual arts in the English Renaissance were much less significant than in the Italian one. Furthermore, The English Renaissance started later than the Italian one. The latter, at that time moved into Mannerism and Baroque. The English Renaissance began in the 1520s, and until perhaps 1620.

A Renaissance style was hard to find and most artists of the Tudor court were foreigners, usually from the Low countries, including Holbein the younger who died in England in 1543.

The portrait miniature was an exception thanks to french artists such as Nicholas Hilliard . Renaissance art in Scotland was similarly dependent on imported artists, and largely restricted to the court.