Le XIX°siècle

L'architecture

L'architecture profite de la métallurgie pour adopter des structures métalliques
dont certaines susistent encore aujourd'hui : comme la Tour Eiffel ou le Grand Palais.
On pourrait également citer les Pavillons BALTARD (anciennes halles de Paris)
ou les entrées du métropolitain par hector GUIMARD.
Bien qu'ayant réalisé peu de constructions, VIOLLET LE DUC domine cependant l'architecture française de 1840 à 1870. Ce sont en effet ses restaurations de monuments médiévaux aussi célèbres que les cathédrales d'Amiens et de Lausanne, Notre-Dame de Paris, ou encore les remparts de Carcassonne, qui lui assurent sa notoriété. Sa pratique s'accompagne d'une réflexion théorique sur l'art gothique, aujourd'hui vivement décriée. Il a en outre conçu de nombreux vitraux, ainsi qu'une grande partie du mobilier d'église.

Charles GARNIER construit l'Opéra de Paris.
BARTHOLDI crée avec le concours d'EIFFEL la structure métallique de la statue de la Liberté ( centenaire de l'Indépendance des Etats Unis 1776-1876)

Le style néogothique caractérise un certain nombre d'édifices religieux comme Notre Dame de FOURVIERE, à Lyon.

Le Baron HAUSSMANN modernise Paris et d'autres capitales régionales comme Bordeaux, en perçant des avenues et boulevards larges et arborés à la place d'ilots insalubres.