La Renaissance

L'Art du Vitrail

Les vitraux doivent édifier les fidèles par la représentation des scènes bibliques, la vie des saints mais parfois aussi la vie quotidienne au Moyen Âge.

Ils expriment et transcendent la lumière, ce qui accentue la sacralisation de l'église

ils évoquent l'éclat des pierres précieuses dont resplendit la Jérusalem céleste de l'Apocalypse.

Cette lumière qui apparaît durant le Moyen Âge, et plus particulièrement pendant la période dite gothique est de deux sortes: La lumière physique (la manifestation de Dieu), les vitraux étaient alors chargés de transformer la lumière physique en lumière divine: il fallait faire entrer la présence divine dans la cathédrale;

en seond lieu, la lumière dogmatique, qui cerne un microcosme céleste au cœur de l'église.

La tradition gothique se maintient parfois tandis que l'inspiration antique des artistes de la Renaissance se retrouve dans les détails décoratifs ou dans le vêtement porté par certains personnages.

Le vitrail se développe parallèlement dans l'architecture civile, notamment dans les châteaux.