La Renaissance

Un nouvel horizon politique

En 1515 François Ier remporte la grande victoire de Marignan sur les Suisses et s'empare de Milan. Pendant ces guerres s'illustre le chevalier Bayard "sans peur et sans reproche".

La Réforme s'impose progressivement en France à partir de 1520: les alliances de circonstance avec les princes réformés européens compliquent la situation politique car il s'agit de faire échec aux Habsbourg catholiques. Ceux-ci constituent une menace pour la sécurité du royaume.

Par contre, les protestants, qui ont huit places fortes et qui siègent en grand nombre dans les parlements promettent à Elisabeth Ière d'Angleterre la restitution du Calaisis en échange de son intervention militaire.

Enfin, les monarques doivent se méfier des princes catholiques qui sont tout puissants dans leurs gouvernements régionaux : ainsi, les Guise en Bourgogne,les Montmorency en Languedoc.

Quand Henri III est assassiné par Jacques Clément , un moine fanatique, le trône passe à une branche cadette, les Bourbons, représentés par Henri IV, ci-devant roi de Navarre.
Mais comme il est protestant il se heurte aux Guise de la Ligue.



Le chevalier Bayard

La Réforme