La Renaissance

Une nouvelle architecture

L'horizon esthétique : au gothique flamboyant succède le raffinement italien avec les matériaux nobles comme le marbre ( carrières de Modène en Italie), la faîence ( de Deft). Les châteaux forts perdent leur fonction de défense des fiefs seigneuriaux. Grâce au renforcement de l'autorité royale, ils se transforment en châteaux d'agrément et s'entourent de jardins à la française. Les plus grands artistes de l'époque appartiennent à l'Ecole de Fontainebleau.

L'Ecole de Fontainebleau

Ces châteaux se disséminent le long de la Loire, rès d'Orléans, puis de Blois où résident les souverains. Pendant cette période. Pierre LESCOT rénove le LOUVRE, Philibert DELORME les TUILERIES et ECOUEN ( Musée de la Renaissance) le château d'ANET, les châteaux de CHENONCEAUX , CHEVERNY, CHAMBORD, etc. MICHEL ANGE entreprend la construction de la chapelle sixtine de Saint Pierre de ROME en 1512 Anet Chenonceaux Chambord David par Michel Ange ( Florence)

Le château d'Ecouen, qui abrite aujourdhui le musée de la Renaissance, témoigne de l'Ecole de Fontainebleau. Il constitue, en France, la manifestation essentielle de la « seconde » Renaissance, après 1527 (date du sac de Rome par les troupes de Charles Quint).

Les ornements architecturaux